Guide des tailles - Culottes menstruelles Ekotige

(*) Attention, si vous êtes entre deux tailles  ( ex : 38 / 40 ) prenez la taille au dessus ( 40 )

Mon expérience culotte menstruelle

La révolution des culottes menstruelles.

Saviez-vous que la femme moyenne ne libère qu'environ 35 ml pendant toute la durée de ses règles ?

J'ai été surprise lorsque j'ai appris cela, car lorsque j'ai mes règles, j'ai cette impression de flux important. J'ai toujours eu cette impression. En fait, j'ai toujours été nerveuse à l'idée d'avoir des fuites et de voir les taches apparaître. Et je sais que je ne suis pas la seule !

Je voulais donc partager avec vous quelque chose de nouveau qui m'a vraiment aidée : les sous-vêtements menstruels.

 

Lorsque j'ai essayé pour la première fois les sous-vêtements menstruels (aussi appelés culottes de règles ou culotte menstruelle), je voulais arrêter toutes les femmes dans la rue et leur en parler. Jusqu'alors, je n'avais jamais rien trouvé qui me mette vraiment à l'aise. J'avais essayé quelques alternatives, comme les cups et les serviettes réutilisables, mais je les trouvais trop encombrants et, franchement, dégoûtants. Mais quand j'ai essayé ce nouveau type de sous-vêtements, cela m'a époustouflé et depuis, je les utilise religieusement. En fait, ils me rendent même un peu heureuse d'avoir mes règles chaque mois.

Ce dont je parle, c'est simplement des sous-vêtements que l'on met le matin, sans autres produits hygiéniques comme des serviettes ou des tampons, et que l'on met pour continuer sa journée. Il s'imprègne de votre marée pourpre (ainsi que de légères fuites, d'écoulement et de sueur). Ils peuvent contenir jusqu'à 20 ml de liquide, mais pour ceux qui auraient encore besoin d'une protection supplémentaire, ils peuvent être utilisés en complément d'autres produits pour les flux très importants. Vous ne voyez même pas le sang : il est attiré dans la couche absorbante des sous-vêtements, donc vous ne le voyez pas et vous n'êtes pas assis dans une flaque toute la journée.

S'ils sont bien soignés, ces bébés peuvent durer des années. Il suffit de les laver en machine. Vous pouvez les rincer avant de les laver (si l'idée de les mettre dedans avec tout le reste vous dégoûte), mais cela ne tachera pas le reste de vos vêtements, même si vous ne le faites pas. Ensuite, suspendez-les pour les faire sécher, et ils sont à nouveau prêts à être portés.  J'ai commencé avec deux, puis j'ai été tellement impressionnée que j'en ai acheté trois autres, ce qui me permet de faire deux journées complètes et deux nuits complètes et de faire la lessive en même temps.

Je pense que ces sous-vêtements "magiques" (une percée technologique dans la production textile) amorcent tranquillement une révolution. Ils ressemblent à une paire de sous-vêtements ordinaires (pas de couches évidemment !), mais ils constituent une alternative sans déchets aux milliers de produits jetables (et pour la plupart en plastique blanchi) qui finissent dans nos décharges et nos océans. Les culottes menstruelles sont également très libératrices pour les femmes, car ils leur évitent de rester coincées dans un avion, de travailler en équipe, de passer la nuit en camping ou n'importe où... Elles sont très utiles pour les femmes et les jeunes filles handicapées, y compris celles qui ne peuvent pas se servir de tampon. Et elles sont merveilleuses pour les femmes qui sont allergiques à tous les produits chimiques et plastiques contenus dans les tampons et les serviettes hygiéniques classiques. L'avantage avec les culottes de règle proposées par Ekotige c'est qu'elles sont absolument confortables, très absorbantes et surtout abordables ! Vous trouverez sur le marché d'autres marques qui proposent ce même type mais à des prix beaucoup plus élevé.

Dans mon esprit, nous sommes à l'aube de la période 2.0 - qui fait partie d'un mouvement plus large dans le monde, rendu possible par la technologie et l'innovation, qui permet aux femmes d'être libres et de partager des informations sur des questions corporelles dont on ne parlait même pas autrefois à huis clos.

 

Alexia, utilisatrice et adepte des culottes menstruelles.

Articles Récents

Prise de conscience et consommation

PRENDRE CONSCIENCE DE SA CONSOMMATION Pour mettre en place une démarche zéro-déchet, il me semble important de faire le point sur sa consommation et sur la quantité d’éléments que l’on...

En savoir plus